On peut cuire le riz avec divers appareils, en l’occurrence d’une simple casserole. Le cuiseur de riz demeure, cependant, le mieux indiqué, pour obtenir un résultat optimal.



Avec un autocuiseur, on peut mieux ajuster la quantité du riz et celle de l’eau.



En utilisant le verre doseur livré avec l’appareil, il suffit de mettre 1 verre et demi d’eau, pour chaque verre de riz. Cette mesure est l’assurance d’une cuisson bien à point, c'est-à-dire, pas trop mou et pas trop dur.



20131121-3-bonnes-raisons-d-acheter-un-rice-cooker.jpg

Le cuiseur de riz permet de cuisiner sans surveillance.



La cuisson consiste tout simplement à appuyer sur la touche « On ». Au bout de 15 minutes, le riz est cuit et l’appareil passe en mode « Maintien au chaud ». Si on ne prend pas le riz tout de suite, on le remue un peu avec une cuillère en plastique, pour éviter tout risque d’accolement.



Faire cuire du riz avec un autocuiseur permet de personnaliser le goût du riz, sans entamer la qualité de cuisson.



Il est, en effet, possible d’ajouter un bouillon d’aliments à l’eau de cuisson du riz, pour en optimiser le goût. La température de cuisson générée par l’autocuiseur permet de garantir un mélange de goûts. Il serait toutefois plus difficile de parvenir au même résultat, avec une simple casserole. Les conditions de cuisson ne sont, en effet, pas les mêmes chez les deux ustensiles.



Un rice cooker permet donc de cuisiner en toute facilité, d’obtenir du riz cuit à point, mais aussi d’en mieux personnaliser le goût, tout en assurant une qualité de cuisson prémium.